Confusion et perte auditive : est-ce relié?

La perte auditive est l’un des problèmes de santé les plus courants au monde. On estime que les deux tiers des adultes de plus de 70 ans et le tiers des adultes de moins de 60 ans souffrent d'une perte auditive. Des recherches récentes suggèrent que les personnes âgées atteintes de déficiences auditives sont plus susceptibles de présenter des symptômes de déclin cognitif. Une étude de Johns Hopkins a révélé que la diminution cognitive était de 30 à 40 % supérieure chez les personnes âgées ayant une perte auditive que chez les autres personnes âgées.

L’audition est un partenariat entre vos oreilles et votre cerveau

Lorsque vous écoutez une conversation, votre cerveau traite les sons entrants afin que vous puissiez comprendre ce que vous entendez et lui donner un sens. Normalement, notre cerveau est polyvalent et excelle à effectuer plusieurs tâches à la fois. Les chercheurs appellent ça la charge cognitive. Cependant, lorsque la perte d’audition n’est pas traitée, les signaux entrants perdent de leur clarté et le cerveau doit travailler plus fort pour les traiter, ce qui augmente la charge cognitive et la fatigue lors de l’écoute.

En cas de perte auditive neurosensorielle ou de type nerveux (le type le plus courant), le nerf auditif ou l’oreille interne responsable de l’envoi des signaux entrants vers le cerveau est altéré et le signal entrant se brouille. C’est pourquoi beaucoup de personnes malentendantes disent qu’elles peuvent bien entendre lorsque vous parlez, mais qu’elles ont du mal à comprendre ce que vous dites.

Lorsque notre cerveau a besoin de plus de ressources pour décoder les signaux entrants, moins de ressources sont disponibles pour assurer ses autres fonctions. En d’autres termes, si vous ne traitez pas une perte auditive, votre cerveau sera tellement occupé à essayer de déchiffrer le son entrant que d’autres tâches telles que la mémoire et la compréhension pourront en souffrir.

Older adults with hearing loss are prone to developing cognitive issues and can get confused easier than peers without hearing loss.

Les appareils auditifs peuvent aider

La bonne nouvelle est que les appareils auditifs peuvent vous aider. Les prothèses auditives constituent le traitement le plus courant et le plus efficace des pertes auditives neuro-sensorielles. En plus d’améliorer la communication, les appareils auditifs peuvent aider à réduire la fatigue mentale, à réduire les sentiments d’isolement et de dépression et à améliorer la mémoire, l’attention et la concentration en facilitant l’audition et en réduisant les efforts qu’elle demande.

Cela ne vaut pas la peine d’attendre

Les audioprothésistes reconnaissent l’avantage considérable qu’il y a à traiter rapidement une perte auditive. On parle souvent du phénomène « utilisez-les ou perdez-les ». Plus vous tardez à traiter votre perte auditive, plus votre nerf auditif a de la difficulté à envoyer des informations claires. Il devient généralement plus difficile de comprendre ce que vous entendez avec votre cerveau. En général, le plus vite vous traiterez votre perte auditive avec des appareils auditifs, meilleurs seront les résultats de votre traitement.

Discutez avec un audioprothésiste des avantages qu’il y a à traiter votre perte auditive et de la meilleure option de traitement qui s’offre à vous. Si vous n’en avez pas, composez le 1 888 282-1086 ou cliquez ici pour trouver un audioprothésiste expérimenté près de chez vous.

Source:

By Starkey Canada

Archive