Entrevue avec artiste Kelsie Balehowsky: La conception de "Sensorineural"

Chacun fait face à un diagnostic de perte auditive à sa propre façon. Lorsque le fils de l'artiste de la Colombie-Britannique Kelsie Balehowsky est né avec une perte auditive, elle s'est tournée vers l'art pour aider à sensibiliser les gens à l'importance d'une meilleure audition. Cette passion l'a inspirée à créer une exposition d'art, Sensorineural, qui est maintenant présentée à la Kelowna Art Gallery.

Lisez-en plus sur l'exposition de Kelsie et l'histoire de son fils Elliot ci-dessous.

Comment avez-vous procédé pour créer cette exposition? Quelle a été votre inspiration?

Kelsie - L'art peut être utilisé comme un outil puissant d'éducation et de communication. Ma pratique artistique est un moyen d'observer, d'exprimer, d'interpréter et d’analyser le monde qui m'entoure. Je savais donc que si je devais créer une œuvre sur la perte auditive, elle devrait également avoir un aspect éducatif.

Sensorineural est une installation multimédia inspirée par mon fils qui est né avec une perte auditive neurosensorielle bilatérale modérée.

Ce corpus d'œuvres se concentre sur une partie de l'anatomie responsable de la santé auditive et l'installation se compose de trois parties. La première étant composée de quatre sculptures représentant les os situés dans l'oreille moyenne et interne (les os faisant partie intégrante du traitement du son : le marteau, l'enclume, l'étrier et la cochlée). Ces os sont construits à grande échelle en utilisant une variété de matériaux. Les os ont une finition métallique dorée, donnant l'impression d'une importance riche et grandiose.

La deuxième composante de l'installation est composée des murs, du sol et du plafond peints en violet et l’activation de la fenêtre en verre. Celle-ci est recouverte d'un vinyle dépoli qui empêche de voir clairement les sculptures à l'intérieur. Ce manque initial de transparence imite le manque de clarté sonore que l'on peut ressentir en cas de perte d'audition. Les ondes sonores ont été découpées dans le vinyle, de sorte que le spectateur a la possibilité de regarder à l'intérieur et de voir les sculptures/l’espace uniquement à travers les lignes verticales des ondes sonores.

Le dernier élément de l'installation est constitué de deux codes QR discrets installés dans l'un des coins de l'espace. En balayant les codes QR, vous accédez au simulateur de perte auditive de Starkey et à la ressource de Starkey qui vous aide à trouver un audioprothésiste local. Cette exposition propose une interprétation contemporaine et étonnante de la perte auditive, qui vise à sensibiliser le public à la santé auditive et à réduire la stigmatisation.

Qu'est-ce que cela vous signifie de partager quelque chose de si important?

Kelsie -Partager quelque chose qui compte autant pour moi est toujours un acte vulnérable, mais c'est à travers la vulnérabilité que l'on peut créer de la compréhension, de l'empathie et des liens. Je crois fermement que les arts visuels doivent créer un dialogue, promouvoir la pensée critique et être utilisés comme un outil pour communiquer des idées, la vulnérabilité est donc indispensable.

Comment la perte auditive a-t-elle affecté la vie quotidienne de votre famille?

Kelsie - « Ai-je branché le micro hier soir? », « N’oublie pas de mettre ses appareils auditifs dans le sèche-linge! », « Est-ce qu'il nous reste beaucoup de piles? », « Il est temps de faire de nouveaux moulages d’oreilles! », « Qui emmène Elliot à son test d’audition la semaine prochaine? »,  «Hmm… ce restaurant est trop bruyant, allons dans un endroit plus calme… », « Tu peux leur demander de répéter si tu n'as pas entendu ».

Plus sérieusement, le fait d'avoir un fils malentendant a vraiment mis en lumière les façons dont notre monde et nos systèmes sont construits seulement pour un groupe démographique en particulier et nous avons beaucoup de travail à faire en termes d'accessibilité.

Comment avez-vous soutenu votre fils dans sa quête d'une meilleure audition?

Kelsie - Je suis tellement reconnaissante de vivre en Colombie-Britannique, au Canada, où notre programme d'intervention précoce est de 10/10. Dès qu’il a été déterminé que notre fils souffrait d'une perte auditive, nous avons été mis en relation avec de nombreux soutiens communautaires et professionnels pour nous assurer qu'Elliot et notre famille étaient éduqués et soutenus. Pendant les deux premières années de sa vie, nous avons dû jongler avec de nombreux rendez-vous : orthophonie, audiologie, développement de l'enfant, ASL, etc. Aujourd'hui, nous constatons que nous passons plus de temps à établir des liens avec d'autres personnes malentendantes, à en apprendre davantage sur la culture de la surdité et sur la façon dont nous, les personnes entendantes, pouvons combattre les perceptions erronées et rendre notre communauté plus accessible. 

 

Merci à Starkey d'avoir soutenu cette exposition et d'avoir fourni son simulateur de perte auditive et les codes QR des professionnels de la santé. Leur implication et leurs ressources ont ajouté une autre couche d'éducation à l’exposition/pour le public et je leur en suis reconnaissante!

Vous pouvez visiter l'exposition de Kelsie, Sensorineural, à la Kelowna Art Gallery jusqu'à la fin août et vous pouvez trouver son travail sur les plateformes suivantes :

Instagram - @balehowsky

Website - www.kbalehowsky.com

By Starkey Canada

Archive