Comment le traitement d’une perte auditive peut aider à réduire le risque de démence

En 2017, une étude a été publiée dans The Lancet, l’une des principales revues médicales au monde, qualifiant la démence du « plus important défi mondial en matière de santé et de protection sociale au XXIe siècle. »

L’étude a été réalisée par la Commission internationale sur la prévention, le traitement et les soins relatifs à la démence de The Lancet, dont le but était de formuler des recommandations pour la prévention et la gestion de la démence.

L’urgence des recommandations de la Commission est réelle. En 2015, 47 millions de personnes vivaient avec la démence. Mais en raison du vieillissement rapide de la population mondiale, ce nombre devrait tripler d’ici 2050.

La perte d’audition fait partie des neuf facteurs de style de vie modifiables qui sont liés à la démence

Dans son rapport de 62 pages, la Commission écrit que « la démence n’est en aucun cas une conséquence inévitable » du vieillissement. Au lieu de cela, elle suggère que « neuf facteurs de style de vie modifiables pourraient réduire, ou augmenter, le risque pour un individu de développer la démence. » Classés du risque le plus élevé au plus faible, ces facteurs de style de vie modifiables sont :

  1. La perte auditive
  2. L’éducation de la petite enfance
  3. Le tabagisme
  4. La dépression
  5. L’inactivité physique
  6. L’isolation sociale
  7. L’hypertension
  8. L’obésité
  9. Le diabète

Un tiers des cas de démence pourraient être évités

Selon la Commission, la manière dont une personne gère ces neuf facteurs de style de vie tout au long de sa vie joue un rôle déterminant dans le fait de savoir si cette personne sera ou pas touchée par la démence.

La démence ne manifeste généralement pas de symptômes avant l’âge de 65 ans. Les auteurs de l’étude notent toutefois qu’elle commence probablement à s'installer entre 40 et 65 ans. Ils ont déterminé que la gestion de ces neuf facteurs de risque modifiables à différentes étapes de la vie pourrait « contribuer à prévenir ou à retarder l’apparition de la démence ».

Concernant la perte auditive, il est recommandé de s’en occuper dès son apparition (entre 40 et 65 ans), avant qu’elle n’ait la possibilité d’avoir un impact négatif sur les compétences cognitives.

La Commission conclut que, si ces neuf facteurs liés au mode de vie sont correctement gérés ou éliminés, « cela pourrait prévenir plus du tiers des cas de démence ».

Hearing-loss-and-dementia

Pourquoi la perte auditive est un facteur de risque de démence

La Commission a admis que les connaissances scientifiques ne permettent pas encore de déterminer à l'unanimité les raisons pour lesquelles une perte auditive non gérée peut augmenter le risque de démence. Mais des recherches ont confirmé que la perte auditive ajoute à la charge cognitive du cerveau, conduit à l’isolement social et à la dépression, et accélère l’atrophie cérébrale - des facteurs qui peuvent tous augmenter le risque de démence.

Notre nouvelle aide auditive, Livio AI, a été spécialement conçue pour aider les personnes à gérer leur perte auditive et à maintenir une bonne santé cognitive. En plus d’être nos aides auditives les plus performantes et les plus confortables à ce jour, elles sont le premier appareil portable qui vous permette d'assurer le suivi de votre activité cérébrale et corporelle. 

Faire preuve de proactivité aujourd’hui pour prévenir la démence demain

Souffrir de démence est un réel souci pour les adultes plus âgés et pour les personnes qui en prennent soin. La bonne nouvelle est que de nombreuses recherches ont été menées pour trouver des moyens de « réduire l’incidence de la démence ou d’en retarder considérablement l’apparition », et que presque tous ces moyens sont sous votre contrôle.

La perte auditive est un problème que vous pouvez totalement gérer avec l’aide d’un audioprothésiste expérimenté. Si vous souffrez d’une perte auditive, cette nouvelle recherche vous donne une excellente raison d’y réagir dès que possible.

Nous pouvons vous aider. Composez le 1 888 282-1086 ou cliquez ici et nous vous mettrons en contact avec un audioprothésiste de confiance près de chez vous.

   

 

By Starkey Canada

Archive